La Station C fête ses cinq ans dans un nouvel espace

PARTY le 27 juin, de 18h à minuit+ au 5605, de Gaspé – espace 204

La Station C, lancée en 2008, était le premier espace de coworking à Montréal et a accueilli depuis de nombreuses startups, graphistes, programmeurs et journalistes. En 2012, les deux fondateurs, Daniel Mireault et Patrick Tanguay, ont décidé de passer la barre à une nouvelle équipe. Début 2013, les dirigeants de la Station C: Steeve Laprise, Jonathan Brun, Daniel Mireault et Yves Faguy ont entamé le processus de déménager, agrandir et améliorer l’espace en appuyant cette démarche sur cinq ans d’expertise et des discussions avec de nombreux espaces de coworking à travers le monde.

En mars 2013, la Station C est déménagée dans un nouvel édifice sur l’avenue de Gaspé à Montréal, doublant sa superficie à 4200 pieds carrés. Grâce à la coopération du propriétaire de l’immeuble le Carré de Gaspé et les efforts d’un nouvel actionnaire, Steeve Laprise et son équipe, la Station C accueille maintenant sa communauté dans un local absolument formidable. Le nouvel espace comprend trois salles de conférence insonorisées, une belle cuisine, un espace pour organiser des événements, une connexion Internet fibre optique et des tables de travail en noyer faites au Québec. Chaque jour, plus de 25 professionnels travaillent à la Station C sur divers projets dans un local magnifique.

Les membres de Station C forment un communauté de travailleurs autonomes et de startups innovatrices. Les équipes qui travaillent à la Station C sont à la fine pointe de la technologie. Cette innovation se réflète par la présente à la Station C d’entreprises telles que Coolicar, qui dévelope un service de partage automobile, eQualit.ie, qui offre des services de sécurité informatique à des militants des droits de l’humanité au Moyen-Orient, Nimonik qui produit un service en ligne pour améliorer la conformité légale des grandes entreprises, Nord Ouvert, qui améliore la démocratie canadienne avec des simulateurs de budgets et des outils anti-corruption, Le Lien MULTIMÉDIA, éditeur du portail d’information de l’industrie des nouveaux médias au Québec et le magazine de la culture et de l’entreprise numérique, CONVERGENCE, une partie de l’équipe de Qui fait Quoi, une maison d’édition ciblant depuis 30 ans les professionnels du cinéma et de la télévision, KitFocus, qui effecture du tutorat auprès des jeunes, et Plot.ly qui offre des outils de visualisation de données. En plus, nous avons parmi notre communauté des travailleurs de Mozilla, du magazine National, Community Data, des développeurs informatiques, des journalistes indépendants, des infographistes, des photographes, des experts en ergonomie d’interfaces et en conception d’applications mobiles, des blogueurs, des réviseurs et des traducteurs, des experts en relations publiques et communications d’entreprise et encore d’autres startups en cours de lancement!

Pour fêter ses cinq ans et célébrer la créativité et l’innovation à la Station C, nous vous invitons de 18h à minuit le 27 juin dans nos locaux au 5605, avenue de Gaspé, suite 204.

Pour de plus amples informations, vous pouvez communiquer avec Michèle Dorion au (514) 842-9445, poste 2 ou écrire à info@station-c.com

The Station C adventure continues

The Station C adventure continues!

The Station C team is thrilled to announce that we will continue to offer an amazing coworking space in bigger and more beautiful location in the heart of the Mile End.

Last December, we made some tough decisions concerning Station C and we opted to search for a new partner. Following the announcement, we received innumerable notes of thanks, encouragement and support. We were touched and delighted to see how many people loved Station C in Montreal and abroad.

After evaluating our options, Jonathan, Yves and Dan happily accepted to sell a portion of the Station C business to Steve Laprise, Editor and owner of the Lien MULTIMEDIA, Qui fait Quoi, CONVERGENCE magazine and newMEDIAcanada.ca. Steve is now the majority shareholder Station C. His team will reinvigorate Station C, ensuring its long term success. Dan will remain president and take an advisory role while Jonathan will help ensure a smooth transition. Though Dan and Jonathan will be less involved in the daily management of the space, they will constantly be searching for ways to help Steve improve Station C for all its members. Both Jon and Yves will remain members of Station C.

The move is scheduled for February 28th and we will be back up and running on Monday, March 4 and our new, amazing, location.

The new location is at 5605 Avenue de Gaspé, suite 204 (just above St. Viateur). Over 5 years of managing a coworking space has taught us a lot and we poured our experience and our members’ recommendations into the design of the new space!

Here are just a few of the improvements we’ve made to Station C.

  • One additional meeting room for a total of 3 rooms.
  • Meeting rooms are soundproofed, air conditioned and ventilated with large windows to let in tons of natural light.
  • 1800 square feet of bigger – yes, you read that correctly – over 4200 square feet of beautiful space!
  • Separation between common areas, kitchen and work areas!
  • Secure bike racks in the garage!
  • Separate beautiful toilets for men and women!
  • Showers for men and women!
  • The amazing Japanese Café Falco http://tinyurl.com/bkbcgwl in the ground floor of the building.
  • Central and powerful heating and air conditioning
  • Whiteboard walls in conference rooms!
  • Access to Lien MULTIMEDIA’s and Qui fait Quoi publications and conferences

If you are still not a member, we invite you to try our new space for free.

Don’t worry, everyone will be invited to the launch party in March!

Dan and the Station C team
www.station-c.com

Major announcement

English message will follow

Cela fait presque cinq ans que Station C a ouvert ses portes à ses membres. Patrick Tanguay et moi avions eu l’idée de démarrer un espace de coworking à Montréal. À l’époque, on travaillait à la maison, dans les cafés, ou encore dans les bureaux de nos clients. On se cherchait un espace qui encouragerait la collaboration, la communauté et les heureux hasards parmi des gens créatifs. Dès le début, on savait que l’aventure dans laquelle on s’embarquait n’allait jamais être véritablement profitable. Nous étions tous les deux travailleurs autonomes — donc déjà plutôt occupés. On savait qu’il fallait consacrer de notre temps pour gérer un espace de coworking et que cela engagerait des responsabilités sur le plan financier. Oui, il y avait une part de risque dans tout cela. Mais on était certain de pouvoir en retirer une belle expérience, et on a eu bien raison. Nous avons rencontré des gens vraiment intéressants et on s’est fait un paquet de nouveaux amis. Je suis particulièrement fier que Station C, au fil des cinq dernières années, ait pu héberger plus d’une centaine pigistes et une douzaine d’entreprises (dont trois en démarrage). Nous avons accueilli plus d’une cinquantaine d’évènements et organisé quelques bons partys.

Comme plusieurs d’entre vous le savent, Pat a décidé de nous quitter en 2011. C’est à ce moment-là que Jonathan et Yves se sont joints à moi pour participer dans la gestion de Station C. Ils étaient bien placés pour le remplacer. Membres depuis le début (presque), ils connaissaient bien la communauté. Les deux étaient déjà bien occupés avec leurs propres boulots; mais ils ont néanmoins décidé de consacrer de leur temps pour assurer la suite du projet de Station C.

Vous avez sûrement remarqué qu’au cours des derniers mois, Station C a perdu quelques membres. Ce n’est pas inhabituel durant les mois d’hiver, mais pour ne pas tomber dans le rouge, nous avons dû laisser partir Manon en décembre, et assumer ses responsabilités. Vous avez aussi sûrement remarqué mon absence depuis quelques semaines. C’est parce que j’ai accepté récemment un emploi à temps plein, ce qui m’oblige à travailler ailleurs. À cela, il faut ajouter que Jon et Yves connaissent aussi une période plutôt active au travail. Nous en sommes donc arrivés à la conclusion que, ensemble, nous n’avons tout simplement pas de temps à consacrer au recrutement de nouveaux membres afin d’assurer la pérennité de Station C.

Notre bail arrive à terme le 28 février 2013. À la fin 2012, nous avons décidé de ne pas le renouveler, principalement à cause de notre horaire chargé et de l’effort que cela prend pour faire rouler Station C. Cela étant dit, notre désir est que Station C poursuive ses activités. C’est pourquoi nous cherchons activement un acheteur pour prendre la relève dans un nouvel emplacement quelque part dans le Mile-End. Notre souhait est que nos membres actuels continuent de faire partie de la communauté de Station C.

Nous sommes actuellement en pourparlers avec un acheteur potentiel, mais il est trop tôt pour savoir comment les choses vont évoluer. Si quelqu’un parmi ou quelqu’un que vous connaissez sont intéressés par l’idée de prendre la relève de Station C, nous vous invitons à entrer en contact avec nous. Nous croyons qu’avec une gestion renouvelée et engagée, Station C pourrait facilement se développer pour atteindre son plein potentiel. En attendant, nous vous tiendrons au courant des développements. Pour le moment, je peux vous dire que les membres qui ont payé un mois supplémentaire au début de leur contrat ne seront pas facturés pour le mois de février. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

Merci de votre compréhension.

Dan, Jonathan et Yves

 

Station C first opened its door to coworking members almost 5 years ago. Patrick Tanguay and I came up with the idea of offering a shared workspace in Montreal that fosters collaboration, community, and serendipity at a time when we were both working from cafes, our apartments or our clients offices. From the beginning we knew the endeavour would never be, for us, a money-making venture. We were both busy with our freelance gigs and we knew that starting a coworking space would mean additional responsibilities and financial obligations. Though well aware of the risks involved, we thought we would get much more out of the experience, and we did. We met interesting people and made a tone of new friends. I am proud to say that Station C has been the home of more then 100 freelancers and a dozen businesses. We’ve hosted more the 50 meet-ups, fostered three start-ups and hosted a few awesome parties.

As many of you know, Pat decided to move on in 2011.  Jonathan and Yves joined me to help manage Station C. It was a great fit. They had been part of the Station C community almost since the beginning. They too had full-time jobs but they took the added responsibilities because they wanted to keep Station C alive.

In the past couple of month, membership has dropped somewhat.  This is not unusual in the winter months, but to save on costs, we nonetheless decided to take over Manon’s responsibilities.  Since then, I also accepted a full-time job, which forces me to work from another location.  Jon and Yves are still busy with their own full-time jobs. Together we just don’t have time to dedicate to recruiting new members to keep the place sustainable.

Our lease is coming to an end on February 28th and in late 2012 we decided not to renew because of all that is involved in keeping the place running. That being said we want to keep Station C alive, which is why we are actively working to find someone to take over Station C and run it from a new location in the Mile End. We hope that our remaining members will continue to be part of the new incarnation of Station C.

We are currently in discussions with one prospective buyer, but it is too soon to tell how things will unfold.  We believe that with renewed and committed management, Station-C could easily grow to meet its full potential as a sustainable coworking space. If any one of you or someone you know are interested in taking over Station C please get in touch with us. Meanwhile we will keep you posted any new developments. For now, rest assured that all members who have paid an extra month when they signed on will not be charged for the month of February. And please feel free to ask us if you have any questions.

Thanks for your understanding.

Dan, Jonathan, Yves

Station C

Special Holiday offer at Station C -One time thing!

Holiday offer from Station C:

3 months for the price of 2, for all who pay their 2 months at the same moment for any type of subcription plan! to make it easier you can pay with two predated checks at the moment of subscribing.

More info at: info@station-c.com

Scotch tasting evening

Last week at Station C , friends and members got together after work to enjoy — under the  guidance of our “apprentie sommelier,” Natacha Campeau — a pleasant (and socially lubricating) sampling of Scotch whisky. The selection: a Macallan 12, a silky smooth Johnny Walker Gold 18 years, a Glen Elgin 12 years, an 18-year Highland Park, a smoky 10-year Ardberg and a very smoky Lagavulin 16 years. Not bad for an evening’s work…

Be sure to join us on November 14th for our next educational cocktail gathering.  Quebec brew will be the theme then

New artist at Station C

Electroacoustic composer and visual artist Émilie Payeur has the visual part of her work on display at Station C this month. More about her en français.

New Artist at the Station; Simon Sweetman

Simon Sweetman is a painter and illustrator from Toronto and based in Montreal. He has studied painting and drawing at Concordia since 2008 and was a student at the Etobicoke School for the Arts for 4 years prior to that.

His paintings focus on energy; with no plan from the outset, working mostly through intuition for the first half of the work, then polishing what mass is left. The work tends to straddle the border of abstraction and landscape, often incorporating elements of fantasy. While the work strives to avoid representing the real, it meticulously attempts to render light, shadow and form to create a physical (if impossible) space. As mentioned, the work is about energy, it attempts to create a sense of the epic: raw forces of nature in active collision (as in the explosions of Cataclysm) or otherwise pitted against one another (as the more passive relationship of decay present in Over an Age Long Past).

Simon Sweetman draws his main inspirations from English romanticists like Turner and Martin, but is heavily influenced by the world of sci-fi and fantasy illustration, with artists like James Gurney and Kinoku Y Craft informing the work on a similar -if not equal- level.

New artist at Station C: Naghmeh Sharifi

Born in Tehran, Naghmeh Sharifi is an Iranian (Canadian) artist.

She studied at the University of British Columbia and completed a double major in Psychology and Visual Arts and attended L’ecole nationale superieure des beaux arts in Paris.

After graduating, she returned to Iran for two years. There she focused on painting and created a series drawing inspiration from from her observations people, mainly of her generation, their moods and psyche, society and everyday life in Tehran.

Beyond the limits of nationality and origin, however, her content is drawn from her mixed academic background leading to a focus on the layers and complexities of individuals and an appreciation for imperfections. After her two-year stay in Iran she returned to Canada, this time to Montreal, to seek her place in the flourishing art scene of this cultural capital.

She recently completed a degree in graphic design to expand her creative field and continues to paint as her primary passion and career choice. For a detailed list of exhibitions, interviews etc please refer to her blog at www.naghmehsharifi.blogspot.com

Jean Pierre Rivet

Station C est très fière d’encourager nos artistes du Québec, en leur donnant l’opportunité d’exposer leurs oeuvres gratuitement.

Avec de haut plafond et une bonne luminosité, les toiles de Jean Pierre Rivet ont été mise en valeur et ont mis de la vie dans notre espace de cotravail. Avec une quinzaine de toile, il nous donne un aperçu de son art qu’il exposera jusqu’à la fin février.

Jean Pierre est né à Montréal en 1947 et a étudié en communication et psychologie à l’UQAM.

Il est un de ses artistes autodidacte qui à été formé au centre Saydie Bronfman.

Il participe activement à plusieurs expositions, que se soit en solo ou en collectifs. »

Coworking Day

Montréal, le 1er août 2011. Plusieurs espaces de coworking du Brésil, d’Europe et des États-Unis ont décrété la date du 9 août comme la Journée du coworking. Comme le phénomène grandit à Montréal et même à Québec, nous nous joignons à la fête!

Vous vous questionnez sur ce phénomène de plus en plus populaire chez les travailleurs autonomes, artistes, designers et autres créatifs? Profitez de la journée pour visiter des espaces (certains comme Ecto, Exeko ou Station C organisent des portes ouvertes), rencontrer les membres d’espaces de coworking lors du 5@7 à la Quincaillerie, et suivez l’engouement sur Twitter #coworkingday.

Qu’est-ce que le coworking?

En plein essor, le mouvement international d’espaces de travail partagé (mieux connu sous son appellation anglophone, coworking space) constitue une réponse à un nouveau contexte en matière d’organisation du travail et à l’isolement que rencontrent parfois les travailleurs autonomes.

Une nouvelle forme d’organisation qui ne s’arrête pas au simple partage des coûts pour l’occupation d’un espace de travail. Le coworking rassemble des individus qui travaillent généralement indépendamment les uns des autres, mais qui partagent un ensemble de valeurs et souhaitent profiter des occasions de réseautage qu’offrent ces lieu, en plus de la présence d’individus actifs dans des secteurs d’activités très variés.

L’espace de coworking est aussi un joli modèle de microsociété: échange quelques heures de voiture contre un communiqué de presse, garde de bébé lors de réunion, prêt de chemise lors de rencontres fortuites, co-lunching…

Interagir, partager, échanger, créer, avoir du fun: le coworking ne serait-il pas le modèle post-moderne du travail ?

Le communiqué officiel.